Vérifiez l'encombrement.

Officiel : Takayama Jinya -

Il a rempli ses fonctions durant environ 300 ans jusqu'à il y a un demi-siècle en arrière.

Le Takayama Jinya, le seul vestige restant d'un poste de daikan/gundai au Japon, pour une immersion dans l'atmosphère de l'ère Edo.

En 1692, sur ordre du shogunat Edo (bakufu), le seigneur (daimyo) du clan Kanamori qui contrôlait la province de Hida fut transféré à Kamiyama dans la province de Dewa (correspondant à une partie des départements actuels de Yamagata et Akita). La même année, le shogunat Edo fit de Hida son territoire direct et y installa des bureaux. Le daikan qui y fut envoyé (ou gundai à partir de la 12ème génération) assurait un service administratif, policier, judiciaire etc. Parmi les 60 postes de daikan ou gundai qui auraient existé sous le shogunat, seul le Takayama Jinya a conservé ses bâtiments principaux de l'époque.

Le Takayama Jinya, le seul vestige restan d'un poste de daikan/gundaiau Japon,  pour une immersion dans l'atmosphère de l'ère Edo.

Le Takayama Jinya, le seul vestige restan d'un poste de daikan/gundaiau Japon,  pour une immersion dans l'atmosphère de l'ère Edo.

Il a rempli ses fonctions durant environ 300 ans jusqu'à il y a un demi-siècle en arrière.

Ce bâtiment fut utilisé jusqu'à un demi-siècle auparavent pendant 300 ans environ.

Le Takayama Jinya était le siège du gouvernement de Hida lorsque celui-ci était un territoire direct du shogunat. Pendant 176 ans, c'est-à-dire jusqu'en 1868, le shogunat contrôla la province en envoyant 25 générations de daikan/gundai (administrateurs de rang moyen). Après l'ère Meiji (après 1868), il servit également de bureau administratif régional et veilla sur cette terre durant 277 ans jusqu'en 1969, date à laquelle le bureau administratif fut déplacé.

Voir en détail
Ce bâtiment fut utilisé jusqu'à un demi-siècle auparavaent pendant 300 ans environ.

Ce bâtiment fut utilisé jusqu'à un demi-siècle auparavaent pendant 300 ans environ.

Le Guide Vert Michelin Japon (4ème édition corrigée),
publié en 2015.
« Il vaut le détour »

★ ★

Le Takayama Jinya, désigné héritage japonais par l'Agence pour les Affaires culturelles comme faisant partie de l'« histoire des artisans de Hida », est connu pour son élégance et la puissance qu'il dégage, se distinguant de l'architecture des temples ordinaires.

* L'héritage japonais est un système de reconnaissance par l'Agence pour les Affaires culturelles qui vise à accroître l'attrait et vitaliser les régions dans l'ensemble du Japon en reliant leur patrimoine culturel avec le « récit = histoire » reposant sur l'histoire et les caractéristiques propres à chaque région.

informations récentes

高山陣屋再開のお知らせ

高山陣屋再開のお知らせ

新型コロナ感染拡大防止のため臨時休館しておりましたが、6月19日(金)より再開しております。 ご来場の際は、下記のお願…
Voir en détail
TOP